Qu’est ce que le Kraft ?

I - Qu’est ce que le Kraft ?

A)- L’ Histoire du papier.

La fabrication et la production de papier tient sa source en Chine, environs 100 ans avant Jésus-Christ.
A l’époque, le chanvre était la matière la plus utilisée à cette fin.
Ce n’est qu’au XIX ème siècle; où les toutes premières machines à papier furent brevetées, que la fabrication et la production de papiers telle que nous la connaissons actuellement vit le jour.
C’est par ailleurs, au XIX ème siècle que l’allemand DAHL à inventé le papier kraft.

De 1844 à 1884, plusieurs méthodes et procédés de fabrication de pâte à papier ont été créés en utilisant des sources de fibres plus abondantes que le chanvre: LE BOIS.
De nos jours, au XXI ème siècle, une conscience environnementale s’est affirmée auprès des usines à papiers qui privilégient dorénavant l’utilisation et la production de papiers recyclés!
Des usines spécialisées dans le tri des papiers recyclés ont d’ailleurs été créés à l’échelle mondiale; dans le but d’optimiser et de favoriser les recours aux papiers recyclés.

B)- Le kraft: un matériau de qualité aux multiples avantages!

Comme nous l’avons évoqué il y a quelques instants, le kraft est un matériau qui fut inventé au XIX ème siècle. Tirant son nom du terme suédois « kraft » (qui veut dire « force »), le papier kraft est un matériau naturellement robuste et biodégradable constitué à base d’eau et de bois.
Solide et écologique, le kraft offre en effet une résistance bien supérieure au papier traditionnel !

 

II- Comment fabrique t-on le kraft ?

ETAPE n°1 = le choix et la préparation du bois.

Comme nous l’avons évoqué précédemment, le bois est l’ingrédient principal et indispensable à la fabrication de pâte à papier.
Pour être utilisables à cette fin, les bois sélectionnés sont préalablement écorcés, lavés puis coupés afin d’être transformés en de très fins copeaux de bois.
On choisit généralement des bois résistants tels que le pin, l’épicéa, le sapin, le bouleau et le châtaigner entre autre!

ETAPE n°2 = la recette de la pâte à papier.

Les copeaux de bois sont mélangés à un volume d’eau prédéfinis pour ensuite être soumis à une phase de cuisson qui permet d’obtenir la pâte à papier.

ETAPE n°3 = la transformation.

Arrive ensuite différents procédés d’usinage qui laissent place à la transformation de la pâte à papier en feuilles de papier.
La pâte à papier est donc débord pressée à l’aide d’une machine, puis séchée pour ensuite être enroulée en une bobine de feuilles de papiers.
Le conditionnement sous forme de bobines facilite le stockage et le transport des bobines de papiers kraft.

ETAPE n°4 = en route vers les usines de conditionnement!

Pour finir, les bobines de papier kraft sont transférées vers des usines de conditionnement en de multiples produits finis (pochettes, sacs, feuilles, cartons, emballages et enveloppes).

III- Le kraft et l’environnement

Le kraft est un élément naturel, issu du bois. Sa production en usines permet la réalisation de papiers recyclés et c’est un produit qui a l’avantage d’être biodégradable par la suite!
De plus, il a été estimé que la fabrication de produits recyclés demande en moyenne six fois moins d’eau et vingt fois moins de bois que pour la fabrication de papiers neufs.
Le papier kraft fait ainsi parti des produits estampillés par les labels environnementaux ( tels que « FSC » et « PEFC ») qui garantissent les procédés de fabrication des produits recyclés.

En outre, par erreur, un bon nombre de personnes pensent à tort que la production de kraft participerait à la déforestation en masse de la planète.
Néanmoins, et fort heureusement, il n’en n’est rien!
En effet, les bois sélectionnées pour être transformés en papier kraft sont des bois morts initialement destinés à la fabrication de mobiliers.

Le papier kraft est donc un parfait éco-emballage, biodégradable, combustible et axé su le recyclage!
De grandes enseignes de restauration rapide ont ainsi suivi ce pas vers des éco-emballages, plus respectueux de l’environnement et recyclables.


You may also like Voir toutes